Cinéma à La Crèche
 

sources :  Ce n'est pas que du cinéma  ( "Au fil de l'eau" - Bulletin municipal - 11/2003 - A. Marchais)
                    Circuit découverte Bourg (texte Cl. Noailles)

  
   En 1929, la Société d'Instruction Populaire (SIP) et plus tard Société d'Education Populaire (SEP), crée une section cinéma. Et, grâce aux versements des membres bienfaiteurs, la Société installe un appareil de projection dans la salle des fêtes de l'Hôtel de La Gare, appartenant à un particulier, M. Louis Berry. Le cinéma ambulant n'a donc plus de raison de passer à Breloux-La Crèche.


   Ce sont des films muets qui sont projetés jusqu'en décembre 1932. Puis, grâce à une nouvelle souscription, la société fait l'acquisition d'un appareil parlant.
   Les séances vont s'interrompre en 1939 et ne reprendront qu'en 1943. Quelques films allemands "Sang Viennois" retiennent l'attention du public qui préfère cependant les films français par exemple "Les Visiteurs du Soir".
    La salle fête la Libération en programmant le 7 octobre 1944 "La Marseillaise" de Jean Renoir.
   Grâce à un emprunt public auquel chaque crèchois a généreusement contribué, la construction d'une nouvelle salle de spectacles, près du Champ de Foire, à partir d'un ancien magasin à grains, va donner un nouveau souffle au cinéma. Inauguration le 1er décembre 1946. Cette nouvelle salle sera aussi dédiée au théâtre.
   Voulant réagir à une baisse de fréquentation constatée depuis 1956, les responsables de la Crèche Cinéma décident de choisir davantage de films parfois accompagnés d'attractions en première partie.
  Dans les années 1960, la fréquentation se stabilise autour d'une moyenne de 230 spectateurs/semaine. Mais la vétusté des locaux provoquera l'abandon progressif de cette salle.
  Un cinéphile créchois contacte l'Office Municipal des Sports et de la Culture (OMSC) afin d'envisager la réouverture de ce lieu de spectacles. La municipalité accepte d'engager, dès février 1985, les premiers travaux de rénovation. Et c'est le 22 septembre 1985 que s'ouvre une nouvelle salle moderne et pimpante qui accueillera de nombreuses activités : concerts, chants, théâtre et, bien sur, cinéma.
       En 1992, la salle prend le nom du grand cinéaste né à Niort : salle H.G. Clouzot.
    Aujourd'hui (2003), la commission municipale "Culture" en assure la gestion, veille à la programmation de films très récents et entretient, avec l'aide d'une vingtaine de bénévoles, une vraie convivialité. Les tarifs restent très attractifs. Séances vendredi, samedi et dimanche.
Une fois par an, la commission et les bénévoles organisent et animent une soirée "Fête du cinéma".
Depuis l'année 2001, programmation  de séances "art et essai".
 


retour Histoire - retour Sommaire