EGLISE NOTRE-DAME des NEIGES de La CRECHE


Résumé libre de l’article de Maître HIPAULT, notaire à Saint Hilaire la Palud, publié de 1956 à 1958 pour le centenaire de l’église, dans le bulletin paroissial " l’Echo de nos cloches".

Le 10 mars 1855, au couvent des Brandinières, l’abbé Charles GOUINEAU, curé de Breloux, s’entretenait avec Monseigneur Louis Edouard François Désiré PIE, Evêque de Poitiers, des projets d’une excellente chrétienne, Madame Marie-Angèle BONNEAU, de construire une chapelle - église à La Crèche. Monseigneur PIE exprima alors le désir que l’église soit dédiée au " Jésus naissant " et de style Ogival.

Le 15 mars 1855, Monsieur PALUSTRE, propriétaire de la ferme de la Chébonnière, cédait à Madame BONNEAU, un terrain contigu à sa demeure.
Les ouvriers de Marie BERGERON, entrepreneur à la Crèche, qui ont terminé voici 5 ans la construction de la nouvelle église de Breloux, commençaient le 26 février 1856 les travaux de clôture du terrain et le 21 avril les fondations de l’église, qui avaient été tracées par Pierre Théophile SEGRETAIN, architecte des Beaux Arts, étaient entreprises. 

Le 12 juillet 1855, Madame BONNEAU, de santé fragile prit les dispositions nécessaires pour que la tâche soit menée à bien. Elle fait une rente perpétuelle à l’église de Breloux et décide d’une somme de 30.000 francs pour la construction de celle de La Crèche. Elle lègue également un logement pour le desservant de cette église.

Le samedi 11 juin 1856, Monseigneur PIE procède à la bénédiction et à la pose de la première pierre en présence de nombreux prêtres des paroisses environnantes, des paroissiens de Breloux et des membres du Conseil Municipal.

Le 25 mai 1858, mardi de la Pentecôte, Monseigneur PIE est accueilli par le chant des trois cloches Marie-Angèle, Marie-Anaïs, Marie-Adolphe qui avaient été baptisées le 27 avril précédent. Il vient avec un grand concours de prêtres pour faire la dédicace solennelle du sanctuaire de La Crèche. Tous les paroissiens y assistent mais aussi de très nombreux calvinistes.

Madame BONNEAU voit ainsi se réaliser son voeu de donner un lieu de culte à la nouvelle agglomération qui ne cesse de se développer, surtout depuis deux ans que le train y passe.

Madame BONNEAU décède le 22 juin 1863 et est inhumée dans le caveau sous le clocher.

La paroisse de La Crèche fut érigée par Monseigneur PIE le 21 août 1866.

Claude Noailles - août 2002

 

Galerie photos Notre-Dame des Neiges

ND Neiges


Site Echo Paroissial - Vitraux

voir "légende de Notre Dame des Neiges"

retour Histoire - retour Sommaire - retour Bourg/villages